tdhal68

don en confiance

intro

Projet VOZAMA Phase I

Partenaire : VOZAMA

Zone d’intervention : Vallée de VAKOA

Nom du projet : Eau et assainissement de 9 villages

Durée du projet : 1 an 2011

Budget : 82 659 €

Cofinanceur : Agence de l’eau Rhin et Meuse, Vozama et ville de Mulhouse

  Terre des Hommes France - Association Locale du Haut-Rhin soutient depuis une dizaine d’années des projets à MADAGASCAR. Aussi bien sur la côte Est, qu’à Antananarivo la capitale et maintenant à Fianarantsoa dans la région Haute Matsiatra. TdHF-AL68 contribue par l’engagement de ses membres à promouvoir un développement durable, socialement juste et économiquement viable.
  Les actions mises en œuvre possèdent le point commun de permettre aux bénéficiaires d’accéder à leurs droits fondamentaux :
    - à l’autosuffisance alimentaire,
    - à l’eau et l’assainissement,
    - à la santé
    - à un travail rémunéré

  Ce projet s’inscrit avec notre partenaire VOZAMA dans un programme d’accès à l’eau et à l’assainissement dans 9 villages de la vallée de la Vakoa bénéfice d’une population d’environ 1000 personnes ainsi qu’au reboisement par la plantation de 10 000 arbres sur la colline  de 35 ha au-dessus du captage des sources. Cette région possède l’un des taux d’accès à l’eau potable le plus faible avec seulement 6,82 % de la population desservie. Malheureusement, à l’heure actuelle, une majorité de malgaches n’a toujours aucun accès à l’eau potable, ni à un assainissement de base. Les maladies diarrhéiques y comptent parmi les premières causes de mortalité infantile. Des pathologies qui pourraient être évités simplement par un lavage systématique des mains avec du savon, l’utilisation de latrines hygiéniques et bien sûr par la consommation d’une eau potable.  Par ailleurs, la méconnaissance des règles de base d’hygiène est manifeste surtout au niveau de l’utilisation des latrines. Les coutumes ancestrales amènent les ruraux à considérer les latrines comme quelque chose de sale, malsain, contrairement à l’éparpillement des excreta humains dans la nature.

  Le projet est constitué d’un captage de 2 sources, d’une conduite d’amenée passant par des drains, un aérateur, un filtre pour arriver à un réservoir de stockage de 21 mètres cubes et d’un réseau de distribution gravitaire desservant 13 bornes fontaines et 4 blocs lavoirs-douches. En ce qui concerne l’assainissement, la construction de 27 latrines améliorées avec couvercles a été effectuée dans chaque village. Un important programme de reboisement complète le projet afin de préserver les zones de captages par la plantation de 10 000 arbres.

  Les bénéficiaires de nos programmes Eau et Assainissement doivent s’impliquer et participer financièrement. Réunis en Comité Eau & Assainissement, les villageois deviennent des utilisateurs-propriétaires : chaque foyer verse environ 0,35 € par mois pour avoir accès à l’eau potable. Ce tarif adapté à la grande pauvreté, couvre l’entretien des installations, les indemnités aux techniciens et chefs de bornes, et garantit l’amortissement de l’ensemble des infrastructures financées. La sensibilisation de la population à l’hygiène ainsi que les petites réparations éventuelles et la surveillance de toute l’installation sera effectuée de façon permanente par un employé VOZAMA.

  La réalisation de ce projet fut un travail de titan en raison de la complexité du terrain. Les habitants par leur implication (35 personnes par jour durant 3 mois) dans les travaux de taillage d’une route d’accès au site et des tranchées d’amené d’eau d’environ 7 km, compte tenu de ces difficultés rencontrées, prouvent qu’ils sont manifestement très intéressés par l’arrivée de l’eau dans leur village. Nous avons constaté sur place que les femmes elles aussi étaient partie prenante et heureuses de pouvoir enfin avoir accès à l’eau potable et à un peu d’hygiène.

Qui est notre partenaire VOZAMA ?

  L’O.N.G. malgache Vozama (acronyme en malgache de «sauver les enfants de Madagascar») a été fondée en 1996 par un alsacien, le Père BOLTZ aujourd’hui décédé, pour promouvoir l’éducation dans les zones enclavées de Madagascar. L’analphabétisme étant à l’origine de l’avancée inexorable de la pauvreté. VOZAMA opère dans 2 régions de  Madagascar : Fianarantsoa et Ambositra. Aujourd'hui, cette O.N.G. est gérée par Frère Claude FRITZ. Ses objectifs sont d'impliquer les communautés villageoises dans une action réalisée à 3 niveaux :
    1) L’éducation des enfants
    2) La formation des parents
    3) Et la promotion de pratiques sanitaires et environnementales adaptées.

Sources de financement du projet

TdHF-AL68 pour 50 000 €
   répartis comme suit : 15 000 € de TdHF-AL68 et 35 000 € de l'Agence de l’Eau Rhin Meuse
Association VOZAMA France pour 12 200 €
   répartis comme suit : 5 000 € de la Région Alsace ; 1 900 € de la Ville de Mulhouse et 5 300€ de Vozama France
Association Entre Ici et Mada pour 500 €  provenant du SDEA Bas-Rhin
Participation des bénéficiaires  8 803 € (valorisation du travail)

Télécharger la fiche action

vozama

vozama

vozama

vozama

vozama

vozama

Vous êtes ici : TDHF al68 Nos actions là-bas Afrique Madagascar VOZAMA phase I
TDHAL68


18 rue de la République  68500 Guebwiller
Tél.  03 89 62 10 92